Nos publications

L'Association des anciens élèves, a été réactivée en 1986 pour organiser en octobre 1988 les festivités du cinquantenaire du lycée. Pendant 10 jours anciens élèves et professeurs ont retrouvé leur lycée lors de multiples activités. L’association est alors devenue "l'Association des anciens du LMB" pour intégrer, en plus des élèves, les anciens professeurs, les administrateurs et les agents du lycée.

ANNUAIRE DES ANCIENS DU LMB

« L'annuaire des anciens du LMB » créé en 2000 est mis à jour au gré des informations reçues.

Il répertorie plus de 1.500 anciens qui ont accepté que leurs coordonnées soient diffusées.

Il est gracieusement transmissible par internet soit

- en nous le demandant (préciser le format souhaité : xls ou ods)

- en chargeant sa dernière mise à jour en recopiant sur votre navigateur mais ici en ods et non xl ou xls

https://www.dropbox.com/s/412fp4ydbck051i/2014.ods?dl=0

C'est un tableur qui vous permet tous les tris et recherches imaginables.

PHOTOS DE CLASSES

Le « Répertoire des photos de classes » regroupe des photographies qui nous ont été confiées, données ou prêtées par d'anciens élèves, professeurs ou administrateurs. N’hésitez pas à scanner puis nous envoyer ( info@anciens-du-lmb.fr ou hydromail@orange.fr ) celles que vous détenez. Nous recevons aussi avec intérêt toute information complémentaire ou corrective sur toute photo du répertoire.

 

 

LETTRE AUX ANCIENS

Notre « Lettre aux anciens » informe semestriellement, principalement par internet, de l’actualité de l’association et du lycée : compte rendus d’activités, projets…

LIVRE DE SOUVENIRS

« En passant par le lycée Marcelin Berthelot, de 1938 à 1988 » est un livre de souvenirs édité en 1994, abondamment illustré de photos et de dessins. C'est le fruit des souvenirs et travaux de recherche de 36 auteurs et fourmille d'anecdotes drôles ou émouvantes. Vendu 25 € aux adhérents et 35 € aux non-adhérents (Port en sus 5 €).
Nous avions envisagé d'éditer un second tome à ce livre, trop peu de réactions à nos désirs, pourtant réitérés, nous font abandonner ce projet.

Les rares propositions reçues sont parues ou vont paraitre dans nos " Lettres aux anciens ".